Pirates of the Caribbean*

{Pour très bons RPgistes! + de 15 lignes}
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
CONTINENTAL EDISON – Aspirateur balai et à main
24.99 € 46.84 €
Voir le deal

 

 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth S. Turner
~Co-Admin | Le monde change, je me battrai pour survivre~
Elizabeth S. Turner

Nombre de messages : 130
Humeur : Vagabonde
Citation : \"Le monde n'a pas changé, il est juste moins attrayant\"
Date d'inscription : 23/04/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Empécher le monde de changer...

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeJeu 1 Mai - 19:51

    Elizabeth s’y attendait, mais ne pensait pas qu’ils auraient le cran de lui faire ça. A quoi cela servait-il d’enfer d’enfermer ses poignets dans des fers étroits et inconfortables ? Elle était peut-être téméraire, mais pas totalement folle ! Elle n’avait aucune chance de s’échapper de toutes manières… A moins qu’un requin ne l’emmène sur son dos jusqu’à Tortuga -_-.
    Mais la jeune femme ne rétorqua pas de suite. Elle jeta un regard au Gouverneur qui semblait sûre d’elle, presque heureuse. Mais un pincement la fit jurer… Le soldat qui lui mettait les faire n’avait pas du tout était souple avec ses poignets. Elle lui jeta un regard froid avant qu’un autre toutou de l’EITC ° vienne à la rescousse. Chacun tenait un des bras. Elle soupira bruyamment et se débattit sans grande violence. Juste assez pour leur dire de la lâcher.


    « Je sais marcher merci… Vous pensez quand même pas que je vais me jeter à la mer pour vous semer ? » Elle secoua la tête puis cracha aux pieds de deux soldats qui ne semblaient pas rassurés. Ils jetèrent un regard vers leur Gouverneur et Elizabeth en fut plus que désolée… C’était si décevant.

    Elle se dirigea vers la barque qu’on lui imposait sans grande résistance, suivit de près par les deux soldats qui n’avaient pas encore lâché leur armes. Leurs mains moites laissaient des traces humides sur leur défenses. C’était risible et déconcertant.
    Le trajet en barque se passa aussi bien que possible. Elizabeth se trouvait entre deux hommes, qui ramaient à s’en détacher les bras. Cette situation lui convenait parfaitement… Et elle dit rien durant les quelques minutes de rames. Elle resta assise en tailleur tout le long, en jetant un regard à l’arrière. Leyan partait la dernière… Et même si ses poignets la faisaient atrocement souffrir, elle ne pouvait qu’être soulagée de quitter cette île. Mais le coffre aussi la quittait, et pas dans ses mains. Bien dans celle de la Compagnie des Indes.
    Son cœur se compressa et cogna contre sa poitrine. Elle était dans une situation dure à imaginer, et elle savait que ça n’allait qu’empirer… Comment se soulager ? C’était impossible. Elle était seule contre une armada entière.


    « Allez, on monte et on se bouge ! »


    Un voix étonnamment aiguë la fit sortir de ses pensées. Elle arqua un sourcil, et se tourna. La barque se cognait contre l’Emperor aux grés des vagues, et le soldat le plus solide s’était permit de presser Elizabeth. Mais celle-ci se contenta de sourire comme si elle venait de voir Davy Jones porter une jupe. En effet, le soldat avait un air tellement viril que sa voix le rendait ridicule. Mais elle ne laissa sortir aucunes paroles blessantes, elle se contenta de lui lancer un regard de dégoût puis se leva, et se hissa le mieux qu’elle le put grâce au boute.
    Quand elle posa un pied sur le bois du bateau, un flot de souvenir monta en elle. L’odeur du large la fit frissonner, mais on la ramena bien vite à la réalité. On lui demanda d’enlever son tricorne, ce qu’elle ne fit pas. Qu’est-ce que ça leur faisait ? Décidément, elle vivait dans un monde où la logique avait disparue…
    Après quelques secondes d’abandon total, un des soldats vint tout de même lui enlever les fers. La jeune Turner se massa les poignets, et eu à peine le temps d’un regard autour d’elle. On l’emmena dans la Cabine du Capitaine. C’est alors qu’elle commença à se débattre.


    « Quoi ?! Mais elle n’est pas encore arrivée ! Et je vous ai dit que… »

    « Vous attendrez le Gouverneur debout, et vous ne toucherez à rien ! »

    « Hein ?! »

    Elizabeth fronça les sourcils, totalement surprise et déconcertée par le virement de situation. Elle était la poule que l’on menait pondre au poulailler, et elle détestait ça.
    Le soldat la poussa dans la cabine et referma aussi prestement les portes. Elle tapa une seule fois sur le verre épais, puis regarda autour d’elle. Elle avait tout imaginé, sauf une pièce si sobre et luxueuse. Une immense carte du monde était accroché en face la partie vitrée de la salle du Gouverneur. Un grand bureau, et un plateau d’alcool était disposé tout près d’elle. Comme si tout était calculé à l’avance. C’était si oppressant en fin de compte. Et maintenant, elle devait attendre. Et rien toucher.
    Sauf peut-être ces miniatures de soldats de l’EITC.

_________________
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Lizzieetleyansk0
Absente à partir du 18 juin
);
Revenir en haut Aller en bas
Lady Alecto I. Leyan
~Dictator Admin | I work for the businessman • Miss EITC~
Lady Alecto I. Leyan

Féminin
Nombre de messages : 360
Localisation : « Dans l'obscurité de mes sinistres ambitions... »
Age RPG : « 27 ans »
Statut : « Gouverneur de Port Royal & Actionnaire/Secrétaire Générale de l'EITC° »
Humeur : « Mystérieuse »
Citation : « The hell can't be happy. I'm Hell. No happy smile. Never. I cannot. It is so difficult, so complicated. »
Date d'inscription : 12/02/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Couronne.
Ambition: Préserver son règne

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeJeu 1 Mai - 21:30

free music


    Elle était partie la dernière, c’est vrai. Peut-être parce que regarder une dernière fois cette île et avoir la fierté de se dire qu’elle avait trouvé ce qu’elle cherchait en ces lieux…lui donnait cette envie d’y rester encore un peu. Mais il fallait repartir, le navire l’attendait, elle et ses prochains ordres. C’est donc en regardant de loin, sa captive en compagnie des deux plus sots soldats de la Compagnie, qu’elle esquissa un demi-sourire. Ces incapables allaient l’énerver, c’était forcé ; déjà qu’il en fallait beaucoup pour contrarier Alecto. Elizabeth ne tiendrait pas bien longtemps à leur bêtise accablante. S’en était à se demander pourquoi on les gardait encore à la Compagnie ces deux-là…Peut-être parce que le manque d’effectifs était croissant. Enfin bref. Cela n’avait pas une grande importance maintenant. Et la lady réfléchissait déjà à la manière dont aborder Elizabeth et en savoir plus sur sa cause et sur où trouver Jack Sparrow et son époux. Car elle avait beau avoir le coffre, la clé elle, lui était inconnue. Et le seul moyen de savoir où se trouvait l’objet qui lui donnerait les pleins pouvoirs sur le Hollandais Volant était d’amadouer Elizabeth, la ranger dans son propre camp…Temporairement.

    La barque dans laquelle elle se trouvait effleura la coque de l’Emperor, et les personnes qui voyageaient à son bord s’attroupèrent pour monter la barque et ses occupants. Posant pieds sur son navire, Alecto regarda à droite et à gauche, tous les soldats étaient revenus, et certains criaient des ordres aux plus bas gradés, leur signalant que l’Emperor allait repartir en direction de la ville maritime. Tous se bougèrent et le lieutenant qui accompagnait souvent la lady s’approcha et lui parla discrètement d’Elizabeth, un sergent l’avait emmenée dans son bureau et cette dernière l’attendait. Alecto hocha la tête l’air songeur, lui disant de la prévenir quand ils se rapprocheraient de Port Royal ou s’il y avait un quelconque problème. Après ces derniers ordres, la jeune femme prit la direction des couloirs étroits et sombres de son navire, marchant d’un pas assuré, ses talons claquant sur les planches de bois qui servaient de sol à l’Emperor. Elle arriva enfin devant son bureau sur l’Emperor, la cabine du Capitaine. Entrouvrant légèrement la porte, et sans un bruit elle vit Elizabeth devant le bureau où se trouvaient plusieurs figurines représentant les soldats de l’EITC°, elle jouait comme avec et les observait. Alecto ne faisait pas partie du tableau et il n’y avait aucune figurine à son image ; pour l’instant, ce qu’elle expliquera volontiers à la miss ici présente. Qui semblait bien curieuse.

    « J’ai demandé à avoir la même me représentant, histoire de compléter le tableau. » La voix du Gouverneur s’éleva dans les airs, dans ce bureau fermé. Elle venait d’arriver, un sourire amusé naquit aux bouts de ses lèvres. « Mais je crains devoir attendre encore un peu avant de pouvoir la placer… » Alecto s’était avancé vers Elizabeth et prit une figurine pour la placer en tête du peloton, devant tous les autres.

    Toujours avec ce sourire, la jeune femme se déplaça vers un plateau où une bouteille d’alcool et deux verres en cristal se trouvaient. Elle ouvrit la bouteille et remplit délicatement les deux verres moitié-moitié. Reposant enfin le tout ; elle prit un des verres et le tendit à Elizabeth, lui faisant comme signe de le prendre avant de le placer sur le bord du plateau et de prendre son propre verre. L’approchant de ses lèvres lentement, elle bu une gorgée et l’éloigna de sa bouche, marchant vers la gigantesque carte des mers murale, tournant le dos à la pirate et poursuivant son petit discours, d’une voix solennel.

    « Ce bureau à été construit sous les anciens plans de l’Endeavour, si vous y avez déjà fait un tour, vous verrez où je veux en venir. »

    Il est vrai qu’il y avait des ressemblances frappantes entre ce bureau et celui qui se trouvait sur l’ex plus grand navire de la Compagnie des Indes. Vers la droite, il y avait une table avec un globe du monde également. A croire qu’elle faisait une fixation sur le monde.

_________________
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Sans598oh0 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Scarjo10 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Scarle11
{ NOUS VIVONS SOUS LE SIGNE DE L'AMBITION.
L is for the way you look at me,
O is for the only one i see,
V is very very extraordinary,
E is even more than anyone that you adore can love
Revenir en haut Aller en bas
https://lords-of-pirates.bbactif.com
Jack Sparrow
Black Pearl, Liberty and Rhum °Sexy Back°•
Jack Sparrow

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 29
Localisation : Pearly ? Ou est tu Pearly ? xD
Age RPG : 26 ans et toutes mes dents^^
Statut : Ex-Capitaine du Pearl-Seigneur de la Piraterie
Humeur : Tant Qu'il y'a du Rhum^^
Citation : Fiston...Je suis le Capitaine Jack Sparrow ! Sa t'va ?
Date d'inscription : 22/04/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Reprendrele Pearl a l'autre pourriture de Barbossa et avoir l'immortilité

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeVen 9 Mai - 18:16




Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Footer
Mais qu'es-ce qui faut pas faire pour se refaire un peu de blé, disons que Jacky etait un peu à la ramasse depuis que l'autre pourriture de Barbossa lui avait piqué son précieux Black Pearl, et il pouvait même pas aller sur l'Ile de la Muerta vu qu'elle est au fond de la mer dersormais, autant que Jack n'est pas en position favorable, surtout avec cette maudite Compagnie des Indes Orientales, qui même après la destruction de l'Endevour subsistait encore, ce sont vraiment des morpions. Mais peu importe, de retour sur un Batîment Pirate, Jack avait embarqué clandestitement a bord de cela la même, il vivait au fond de la cave a se dire qu'il en faut beaucoup pour arriver là, surtout vu l'etait du Navire, pire que le Hollandais, y'avais de la crasse partout, des mollusques accrochés a peu près a tout ce qui ce trouvait a bord, autant dire une épave volant, enfin plutôt flottante.Se nourissant avec ce qu'il lui venait sous la main, Jack avec ses talents de Pirate, vola dans les provisions personnel du Capitaine, c'etait assez goûtu pour un voyage clandestin, du poulet, de la salade et même du Rhum, que demander de plus, surtout que pour Jacky le rhum c'est sacré, mais cela commença a faire beaucoup de bruit a bord, les hommes se demandèrent ou etait passé la nouriturre volé, Jack lui seul le savait puisque c'etait dans son estomac.


Mais la nuit tomba est c'etait surment le meilleur moment pour aller piquer encore de la bouffe en cachette, Jack etait assis sur un vieux drap tout mité, il se leva avec quelques difficultés, c'est sûr que sa change du confort de sa bonne vielle cabine de Capitaine a bord du Pearl, marchant a pas de loup en direction du pont, il etait quand même sur ses gardes, les Pirates n'ont pas l'air futés a première vue, mais il ne faut jamais croire ce que l'on voit.Montant les dernières marches menant au pont, une d'entre elles grinça, Jack esquissa un petit sourire stressant mais qui se transforma rapidement en soulagement vu que personne n'avait etait alertés par le bruit, le bâteau tanguait légerement et la brise fraiche fit courant d'air sur les voiles qui etait tendues plus que jamais, ce qui donna sûrment tout sa vitesse au Navire, Jack avait toujours sa degaine non châlente même dans les situation les plus dangereuses, le bâtiment tanguait de plus en plus, ce qui Jack avec lui, comme si il avait bu un pu trop de rhum, c'etait sûrment le cas depuis le début de cette longue traversée interminable, arrivant tout juste devant la Cabine du Capitaine, il regarda juste derrière au cas ou il aurait etait suivait, mais de sombre évenements etait a venir...


Ouvrant delicatement la porte de la cabine, celle-ci grinça mais cette fois beaucoup plus fort que l'autre fois, decidement aujourd'hui c'etait la faute a pas de chance, il entra, et la il vit sur la table un grand festin, de quoi regaler tout un Equipage entier, Jack eût un grand sourire en pensant tout ce qu'il allait s'enfiler dans le gosier, de quoi être calé pendant un bon bout de temps, il avança en direction de la table quand soudain, a cause de de la houle parcticulièrement forte cette nuit, un vase tomba juste au pieds de Jack, il eut un petit mouvement de panique et essaya de réparer les choses a sa façon...
*Non, pas maintenant...jt'en prie remet-toi en place comme t'etait avant...*

Voyant que ca technique n'as pas parcticulièrement bien marché, il decida d'aller se cacher derrière la commode apparetenant au Capitaine, il il avait bien faire vu que tout les Pirates et le Capitaine armés jusqu'au dents debarquerènt en furie dans la Cabine, le Capitaine pronnonça deux ou trois paroles casiments incompréhensible, mais Jack vu qu'il fallu se rendre, c'etait ça ou mourrir derrière une commode, c'est pas top prestique comme mort surtout pour un personnage digne de ce nom, Jack se leva toujours avec son attitude non-chalante, il se plaç devant le Capitaine et esquissa un sourire un peu nu-nuche, mais le Capitaine avait pas trop l'air commode, on aurait dit un sosie de Barbossa mentalement...

Le Capitaine le regarda attentivement et reconnu son tatouage du Celèbre Capitaine Jack Sparrow, puis il s'adressa au son equipage...

*Tiens, Tiens...tiens, regardez les amis ce que le vent nous apporté a bord de mon Batîment...Le Celèbre Jack Sparrow !.
*Capitaine...Capitaine Jack Sparrow pour être precis ! Mais je vois que vous êtes en pleine reunion, je vais donc vous laissez au risque de vous déranger..*
Puis Jack essaya de s'equiver en passant derrière le Capitaine, mais là il tomba sur deux gros mollosses Pirates, a qui fallait mieux pas s'affronter, mais Jacky se retourna devant le Capitaine avait sortit son Epée et etait près a faire de Jack Sparrow des petits copeaux...

Mais la ce fut la suprise, au moment ou le Capitaine allait tuer Jack, un Boulet de cannon vint percuter le Navire, il traversa la Capitaine ce qui fit tomber ce-dit Capitaine et quelques hommes de L'Equipage, c'etait le moment, il fallait s'enfuir, Jack se retourna et marcha sans faire exprès sur la main d'un Pirate, il esquissa un petit sourire qui esquissa un style de "desolé" a la Jack Sparrow, puis il sortit a toute bringue de la Capitaine, mais la Jack s'arrêta net quand il vit l'immense navire qui avait attaqué ce pauvre petit navire de rien du tout par rapport a ce majestieux Navire de la Compagnie des Indes ! Quoi ? La Compagnie des Indes, Ici ?! Oulala sa sentait pas bon pour Jack, c'est vrai que Jack et la Compagnie des Indes sa fait au moins deux, mais il fût vraiment stupéfait quand ce navire etait vaguement famillier, mais OUI, c'etait presque l'Endevour, le Navire que Jack avait coulé avec le Pearl et le Hollandais, Jack ne put s'enpêcher de sortir cette phrase
*L'Endevour ? Mais c'est completement stupide, je l'ai déjà coulé la dernière fois, depuis quand les Navires de la Compagnie des Indes Ressucite ?! *

Mais a peine avoir prononcé cette phrase, que le seul moyen de s'echapper c'etait de ce barrer sur cette immense navire, car la compagnie de loustic qui veulent la Peau de Jack etait de retourn d'autre coup de cannons rentententirent, et le Navire Pirate avait de plus en plus de dêgats et aller pas faire long feu, la Jack remarquit qu'une corde d'abordage se trouvait a sa droite, il courra vers cette corde quand un gros mollosse ce mit en travers de son chemin, Jack recula lergerement, quand un autre coup de cannon rententirènt, et le gros guignol fut distrait pour quelques secondes, la Jack eut le temps d'attraper une rame et frappa violamment le Pirate qui tomba par dessus bord *Oooh...Desolé l'ami...Chers Amis, souvenez-vous de ce jour ou vous avez falli capturer le Capitaine Jack Sparrow*
La il s'enlença, corde au poignet vers l'autre navire, il evita de justesse un tire de fusil d'un soldat, qu'il fit tomber un arrivant sur le majestieux navire, arrivant sur les fesses sur le navire, là c'etait l'affollement, tout le monde etait sur le pied de Guerre, Jack decida d'aller voler quelques trucs dans la Cabine du Capitaine, il se diriga vers celle même en evitant de justesse une deuxième fois un cop de canon, en tombant a terre, il arriva devant la porte en tombant sur un garde, le garde voulu le frapper avec son fusil, mais Jack plus rapide que lui attrapa le fusil, et le frappa en grand coup avec puis il entra dans la cabine, en faisant dos au Bureau du Capitaine, mais ce retourna mais ce rendit compte d'une enorme suprise, il tomba sur sa chère Elizabeth et sur une autre apparament une haut gradée de la Compagnie des Indes Orientales, Jack se dirigea vers la gauche toujours la main sur son pistolet au cas ou...
*Elizabeth ?! Ravi de te revoir, mais j'aurai préféré dans d'autres conditions...Lady je n'ai pas le plaisir de vous connaître et je ne souhaite pas imposer ma marque sur votre registe...*
La Jack recula en regardant un peu partout et ressorti sa phrase tellement culte:
* Elizabeth...Milady...Souvenez-vous de ce jour ou vous avez failli capturer le Capitaine Jack Sparr...*
Au-là ben la on est pas dans la mouise, la Jack tomba sur deux gardes qui avait le pistolet pointés sur lui Jack, il se retourna esquissant un sourire narquois a la Milady...


Dernière édition par Jack Sparrow le Mar 1 Juil - 19:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mituri Gosuke
Petit Pirate•
Mituri Gosuke

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/05/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Devenir un grand pirate ! (Beuh, qui a dit que j'étais petit ...)

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeMer 14 Mai - 22:38

[Haha j'm'incruste hein ^^]
free music



Le temps était radieux. Aucun nuage ne se profilait à l'horizon, et le vent n'était en fait qu'une légère bise. L'idéal pour une belle journée de piraterie. Gosuke était de corvée, nettoyant le pont avec un balai et un seau d'eau. Cela faisait à présent deux heures qu'il nettoyait le bois. Il détestait ce navire. En arrivant à Tortuga, il était pleins de rêves, de grands bateaux pleins de vrais pirates. Mais très vite, il s'était rendu compte que la réalité n'était pas vraiment comme ce que disaient les gens en Asie. Le seul capitaine qui avait accepté de l'engager, c'était sur un petit navie, sans aucune ambition. Mais voyant que c'était son unique chance de repartir en mer, Gosuke n'avait pas hésité une seconde, même si son principal travail était de nettoyer le pont, et de faire toutes sortes de corvées. En fait, la seule chose intéressante qui s'était passé depuis que le bâteau avait quitté Tortuga. Mais Gosuke n'avait pas une fois montré son mécontentement, sûr qu'un jour ou l'autre, il se passera quelque chose de palpitant. Puis les résèrves du navire s'étaient mises à disparaître peu à peu, et le doute s'était installé parmis les pirates : qui était le mystérieux chapardeur ? Personne ne le sut. Mais un beau jour, tout changea. Gosuke en était donc à laver le pont, lorsque tout à coup, une agitation se fit entendre, provenant de la chambre du capitaine, alors que celui-ci se trouvait sur le pont, à observer l'horizon. Quelques hommes se dirigèrent vers les escaliers menant à l'étage supérieur, et bien que Gosuke avait une grande envie de les suivre, il resta sur le pont. Quelques minutes se passèrent, sans que rien ne se passe. Soudain, un bruit retentit, comme un coup de tonnerre. Les instants qui suivirent furent épouvantables, car le bâteau fut secoué d'une énorme secousse.

- Le navire, il est attaquééééé ! Abandonner le navire, c'est l'Emperor !

Quoi ?! Gosuke n'en croyait pas ses yeux. Devant lui, il y avait à présent un énorme navire, plus grand que tout ce qu'il avait vut depuis qu'il était né. Il était vraiment énorme, et il était évidement que le combat était joué d'avance. De plus, de la fumée envahissait l'air, ce qui prouvait bien que le navire était touché. Un énorme trou traversait la coque sur toute la largueur, traversant même la cabine du capitaine. Peut-être était-il mort ? A vrai dire, Gosuke n'en avait que faire. Pour le moment, et vu que l'ordre était de quitter l'appareil, il lui fallait tout faire pour sauver sa peau. Le problème, c'est comment faire. L'île la plus proche était à plusieurs jours de navigation, alors y aller à la nage, c'était hors de question, sans compte les requins affamés qui peuplaient ces eaux. Il fallait qu'il réfléchisse. Gosuke vit alors quelque chose à laquelle il ne s'attendait pas du tout. Un homme, sûrement un pirate, venait de s'envoler, attaché à une corde par la main, en direction de l'Emperor. Il rejoignait l'énorme navire ?! Ce n'était pas une mauvaise idée du tout ! Mais Gosuke avait déjà entendu parler de l'Emperor. C'était le plus grand navire de la Compagnie des Indes Orientales, et le plus puissant aussi. Il était mené par une certaine Lady Alecto, Gouverneur de Port Royal. Mais si c'était une manière de survivre, alors Gosuke irait. Plusieurs cordes se balançaient des cordages du grand navire, ce qui représentait une possibilité unique pour le jeune pirate de fuir le bâteau coulant sur lequel il se trouvait. Gosuke prit un morceau de tissu qu'il trouva sur le sol, le déchira en deux, et enroula chaque partie autour d'une main. Il alla alors sur le bord du pont, juste au dessus du vide. Il ne put s'empêcher de regarder en bas, et fut immédiatement prit de tremblements. Sa pire peur : le vide. Néanmois, une corde passa juste devant lui, et il la saisit. Il se jetta alors, en fermant les yeux, dans le vide ...

- Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!

Le "vol plané" ne dura en fait que quelques secondes, mais pour Gosuke, il se passa de longs instants avant qu'il n'ouvre les yeux. Il fut alors terrorrisé par ce qu'il vit : il fonçait à toute allure vers la coque de l'Emperor. Il allait s'écraser comme un vulgaire moustique ! Non, il ne voulait pas ... il ne pouvait pas ! Pas après avoir promit à son père qu'il deviendrait un grand pirate. Une idée, bien que folle, se dessina alors dans son esprit bloqué par la peur du vide qui se trouvait en dessous de lui : il venait d'apercevoir une fenêtre, à sa gauche. C'était son unique chance de survie. Il prit alors de l'élan, et lança ses jambes dans la direction voulue, et à son grand étonnement, cela marcha. Il partait en direction de la fenêtre ! Tout à coup, il fut juste dessus, et le verre se brisa en mille morceaux. Suivirent quelques secondes de grande confusion, et les yeux fermés, Gosuke se sentait balotté, sentant quelque chose craquer sous son poids. Sûrement une table. En se relevant alors, il fut surprit de se retrouver devant du monde. Il y avait deux pirates, du moins ils y ressemblaient, ainsi que le commandant, d'après ses vêtements ... ainsi que plusieurs gardes. Ceux-ci avaient déjà leurs armes braquées sur l'adolsecent, si bien qu'il ne prit même pas la peine de sortir le couteau dissimulé dans sa chaussure. Il était prit ... comme un rat. Il dit alors, d'un petit air ironique :

- Bien le bonjour ... je vois que vous ne porter pas les pirates dans votre coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth S. Turner
~Co-Admin | Le monde change, je me battrai pour survivre~
Elizabeth S. Turner

Nombre de messages : 130
Humeur : Vagabonde
Citation : \"Le monde n'a pas changé, il est juste moins attrayant\"
Date d'inscription : 23/04/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Empécher le monde de changer...

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeSam 17 Mai - 17:30

    Elizabeth était peut-être sortie de l'enfance depuis quelques années, mais elle ne put s'empêcher de rire en donnant un coup à trois petits soldat en bois. Ils tombèrent lamentablement sur le bois de l'Emperor, sans rebond. Juste en un vulgaire fracas sur le sol.

    « J’ai demandé à avoir la même me représentant, histoire de compléter le tableau. » Elizabeth n'eut pas besoin de se retourner pour savoir que le Gouverneur souriait. Sa voix trahissait déjà l'ambiance trop mielleuse... « Mais je crains devoir attendre encore un peu avant de pouvoir la placer… » Le visage d'Alecto entra alors dans le champs de vision de Miss Turner, qui n'eut pour seul réflexe de reculer. Comme si elle avait été surprise de la voir. Elle, cette femme ignoble et stupide.

    Sans plus qu'un sourire, Alecto plaça un soldat de bois devant ceux qui étaient toujours debout. Oui, le Gouverneur semblait satisfait... Elizabeth ne put s'empêcher de hausser les sourcils. A quoi rimait cette conversation doucereuse ? Elle ne tarderait sûrement pas à le savoir, et elle se languissait que cette entrevue finisse. Les longues journées que la jeune Turner avait passé dans le sable brulant, à regarder l'horizon éblouissant, commençait à faire sentir la fatigue. Sa peau était asséchée par le sel, sa vue devenait de plus en plus floue, et la fièvre des insolations lui montaient à la tête. Non, ce n'était vraiment pas un bon moment pour engager les négociations. De l'alcool ? Lizzie n'était pas dupe, et encore moins stupide au point d'accepter le verre que lui offrait sa rivale. Alecto posa alors le verre à demi plein sur le plateau de bronze, brillant encore sous le soleil aveuglant de midi. Elizabeth regarda le liquide brûnatre, les sourcils froncés, la tête relevé en signe de dénégation. Soif. Oui, elle avait soif... La tentation devenait plus forte quand elle entendit le précieux liquide traverser la gorge de la Lady. Faible, mais présent. Pourquoi se retenir ? Combien de seconde allait elle encore pouvoir retenir sa soif ?... Son père n'était plus là, et elle n'avait aucun rang à tenir.
    Sa main s'empara du verre précedemment tenu par Leyan, qui elle, reprenait déjà la parole...

    « Ce bureau à été construit sous les anciens plans de l’Endeavour, si vous y avez déjà fait un tour, vous verrez où je veux en venir. »

    Elizabeth stoppa la progression du verre jusqu'à ses lèvres, puis secoua la tête. L'Endeavour... Non, elle n'avait visité que le pont. Et encore, ne pouvait-elle que se souvenir du bois qu'elle avait traversé pour être enfermée sur le Hollandais. Elle sourit. Juste le temps qu'Alecto ne la voit pas.
    La jeune pirate porta l'alcool jusqu'à ses lèvres sèches, puis laissa goulument passer le liquide précieux. Une brulure au fond de sa gorge, mais la soif était toujours là. Elle reposa le verre maintenant presque vide sur le plateau, s'essuya d'un revers de manche, puis s'approcha de Leyan.

    " Je n'ai jamais eu le plaisir de visiter le magnifique navire qu'était l'Endeavour.Si il n'était pas une épave, j'aurais sûrement envie de le comparer à l'Emperor..."

    Elle aurait pu sortir ses pics une nouvelle fois, mais le destin en décida autrement. Sans besoin de tendre l'oreille, on pouvait entendre l'affolement sur le pont. Ainsi que des... coups de canon ?!
    Elizabeth reprit son verre, et but la dernière gorgée. Puis à nouveau, des affolements. Mais plus près cette fois-ci.

    «Elizabeth ?! Ravi de te revoir, mais j'aurai préféré dans d'autres conditions...Lady je n'ai pas le plaisir de vous connaître et je ne souhaite pas imposer ma marque sur votre registe...»

    Elizabeth s'étrangla avec sa dernière gorgée. Avait-elle tant bu que ça ?!

    " Jack ?!! "

    La jeune Turner ne put rien dire d'autre... Ce pirate qui l'avait lachement oublié sur l'île où elle avait croupie pendant des semaines, voir des mois, était là, dans la cabine du Gouverneur de Port Royal. Et il ne semblait pas géné pour un sou. Presque si il se sentait dans son élèment. En position de fuite.

    « Elizabeth...Milady...Souvenez-vous de ce jour ou vous avez failli capturer le Capitaine Jack Sparr...»

    La jeune pirate avait la bouche à demi ouverte, et les yeux aussi ronds que le globe qui prenait la poussière sur la table d'en face. Mais c'est quand elle reprit ses esprits qu'elle eut l'air plus ridicule encore... Deux soldats armés s'étaient joints à l'atroupement. Et apparemment, leur arme était chargée sur Jack.
    Elizabeth hésita.
    Elle ne pouvait pas le soutenir de toutes façons, il était fichu. Il s'était foutu dans cette bouse seul, et il s'en extirperait seul. Tel était pirate. Un pour tous, chacun pour soi.
    Mais que se passa-t-il ensuite ? Um, un chaos. Un désordre total qui serait même pire que le néant. Du moins pour Elizabeth, qui se sentait piégée. Non, elle n'y croyait pas. Un enfant venait de traverser la fenêtre proche, pour ensuite finir sa trajectoire sur la table qui se brisa sous le choc violent. Le globe s'étala également sur le sol, en s'épparpillant comme si on avait fait exprès de mélangé ses morceaux. Irréparables. Puis, le jeune pirate ne sembla pas démoralisé par les personnes présentes devant lui. Non, au lieu de ça, il préféra jouer avec son comique.
    Horrifiant.
    Leyan avait vraiment empoisonné Elizabeth ?

    " Que... Non ! Mais... Qu'... Hein ? " Devant la scène qui se déroulait sous ses yeux, la Reine des Pirates ne sut articuler une phrase correcte... " Vous êtes inconsicient ou bien ? " Elle regardait Jack et l'enfant, comme si Leyan et les deux soldats ne l'entendait pas...

_________________
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Lizzieetleyansk0
Absente à partir du 18 juin
);
Revenir en haut Aller en bas
Lady Alecto I. Leyan
~Dictator Admin | I work for the businessman • Miss EITC~
Lady Alecto I. Leyan

Féminin
Nombre de messages : 360
Localisation : « Dans l'obscurité de mes sinistres ambitions... »
Age RPG : « 27 ans »
Statut : « Gouverneur de Port Royal & Actionnaire/Secrétaire Générale de l'EITC° »
Humeur : « Mystérieuse »
Citation : « The hell can't be happy. I'm Hell. No happy smile. Never. I cannot. It is so difficult, so complicated. »
Date d'inscription : 12/02/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Couronne.
Ambition: Préserver son règne

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeSam 17 Mai - 21:59

free music

      |ELIZABETH| « Je n'ai jamais eu le plaisir de visiter le magnifique navire qu'était l'Endeavour. Si il n'était pas une épave, j'aurais sûrement envie de le comparer à l'Emperor... »

    Nouveau rictus.
    Regard vague mais où l’amertume demeure.
    Mais ce même regard, ce rictus sur ses fins sourcils, ce léger plissement d’yeux, la pirate ne pouvait le voir ; étant donné que la lady avait détourné la tête et seule la carte du monde lui faisait face.
    Autant dire qu’elle était excédée et n’était nullement blasée par les propos d’Elizabeth, cette femme, l’agaçait, de plus en plus. Oh, ce n’était que partie remise…Alecto avait une panoplie de cartes à jouer, d’airs à afficher, de voix doucereuses mêlées d’arrogance à démontrer, et de patience à garder. Cacher sa colère était l’art de l’indifférence ; rester calme en toutes circonstances était sa devise. En somme, Alecto Leyan était quelqu’un d’assez difficile à cerner, elle agissait bien souvent différemment que ce qu’on pouvait penser, l’imprévisible créature aux boucles blondes qu’elle était s’amusait à tous les faire tourner en bourrique. A les manipuler, de la plus subtile manière. Comme là maintenant. Elizabeth l’ignorait peut-être, mais le jeu, avait déjà commencé. Quand elle avait franchit le seuil de la cabine. Ce jeu, dont la lady était le maître, allait déterminer si oui ou non, miss Swann lui serait utile à l’avenir…Si cela valait la peine de la garder en vie, quelques temps…Peut être pour s’amuser à lui lancer des pics. Mais la vérité était toute autre. Elizabeth savait des choses qu’Alecto ignorait. Sa survie était donc très importante et il ne fallait pas qu’elle retourne sur cette île ou ailleurs, elle devait rester dans la vision du gouverneur. Et d’ailleurs, que pouvait-elle penser ? Qu’est ce que l’esprit de la pirate avait imaginé pour se tirer de cette fâcheuse situation ? Dans tous les cas, Alecto avait la solution de tout contrecarrer, elle réfléchissait à toutes les hypothèses, tous les plans imaginables, afin d’en trouver la faille. N’était-elle pas stratégique et maligne ? Si bien sûr. Modeste aussi. Et sûre d’elle : pour preuve, elle ne surveillait plus Elizabeth et son regard bleuté se perdait complètement à la contemplation de la carte murale. Comme cherchant au-delà du visible, des apparences, comme voulant percer les moindres secrets de ces côtes inexplorées. De cette carte des mers.

    Quand soudain, des coups de canons retentirent. L’Emperor venait d’envoyer son offensive. Mais contre qui ? Et pourquoi n’était-elle pas prévenue de cette confrontation surprise ? Sur le chemin de Port Royal, le navire aurait rencontré un galion habité par des pirates ? C’était insensé. Où était l’autorité ici ? Elle devait le savoir à l’avance ! Ça ne rentrait pas dans ses plans ! Qu’on le lui dise au moins ! Mais le pire était à venir. Car à peine avait-elle porté son regard vers l’entrée de sa cabine qu’un intrus y fit une petite intrusion. Pensait-il passer inaperçu ? Si tel était son idée, et bien autant dire que c’était foutu.

      |JACK | « Elizabeth ?! Ravi de te revoir, mais j'aurai préféré dans d'autres conditions...Lady je n'ai pas le plaisir de vous connaître et je ne souhaite pas imposer ma marque sur votre registe...»

    Oh mais…une démarche nonchalante, un air de bourré, des yeux soulignés de noir, un bandana, une peau mat…Serais-ce…

      |ELIZABETH| « Jack ?!! »

    Jack ? Jack comme dans Jack Sparrow ? Alecto, au comble de la surprise tourna sa tête vers Elizabeth, l’origine de cette voix féminine. Cette dernière semblait étonnée. Il y avait de quoi. Ainsi ils se connaissaient...Ce qui confirmait l’hypothèse que l’intrus devant elle était bel et bien Jack Sparrow. Le célèbre Capitaine Jack Sparrow. Une célébrité bien passagère et nullement méritée. La seule chose que cet homme méritait n’était que de mourir. Pour tous ses crimes, pour …avoir fait chuter l’un des plus beaux navires de la flotte royale. Le responsable de ce massacre, se trouvait là…sous ses yeux. A sa merci. Il allait payer, et encore le mot est faible.

      |JACK| « Elizabeth...Milady...Souvenez-vous de ce jour ou vous avez failli capturer le Capitaine Jack Sparr...»

    Ah ah. Il s’était fait prendre, comme un rat. Elle le savait, et le sentait, qu’il se ferait avoir ; à vouloir jouer avec le feu. D’ailleurs, la lady n’avait pas bougé le petit doigt, elle était resté là, en face de cette carte murale, un verre de brandy en main, et fixant le nouveau arrivant d’un drôle d’air ; à la fois inquisiteur et jubilatoire. Elle avait tellement hâte de voir ce qui allait arriver, car c’était irréversible, il s’était condamné en posant pied sur ce navire, il s’était condamné à être dans son champ de vision, à être condamné à la potence dés leur retour à Port Royal. Quelle joie se faisait-elle d’assister à cette exécution, elle en prierait le bourreau d’avoir une place de choix pour ce jour tant espérer depuis de nombreuses années…Cependant, chaque bonne ou mauvaise chose à une fin, et ses pensées, certes sadiques ou joyeuses –appelez les comme vous le voulez- avaient été encore une fois interrompue. Pourquoi ? Oh tout simplement parce qu’un acrobate qui prenait les fenêtres pour des portes venait de faire son entrée. Et l’on pouvait appeler ça…une entrée fracassante. On se croirait au cirque. Avec tous ces idiots qui débarquent comme ça à l’improviste, quand pourrait-elle avoir cette discussion, cette négociation avec miss Swann. C’était important tout de même. Mais n’empêche qu’une question restait en suspends, qu’est-ce que faisaient ses hommes. Hommes, soldats, pas hommes intimes bien sur. Ces abrutis qui servaient la Compagnie des Indes n’étaient pas sensés surveiller le navire ? Assurer sa sécurité ? Et empêcher des intrus de faire ainsi irruption dans son bureau ?! Allons ; où va le monde…

      |MITURI| « Bien le bonjour ... je vois que vous ne porter pas les pirates dans votre coeur ! »

    Il ne pouvait trouver mieux. Et avait visé juste. Les pirates, elle les détestait et ne voulaient que rendre justice en les éradiquant à jamais. Mais le pire, c’est qu’il semblait ironique et comique, à débarquer ainsi…par sa fenêtre ! Pauvre fenêtre ! Elle en resta choquée, les yeux fixés sur les débris de verre qui se trouvaient éparpillés un peu partout. Qui allait payer le coût des réparations, hein ? Ce sera pour sa pomme bien entendu ! Comme si la lady avait de l’argent à jeter par les fenêtres ! Il y avait mieux à faire ! De plus ce navire lui avait coûté assez cher à construire et à décorer…Bon, c’était l’argent de la Compagnie qui y avait passé…Mais chut.

      |ELIZABETH| « Que... Non ! Mais... Qu'... Hein ? » Elle n’arrive pas à aligner une phrase ? Tellement elle était choquée ? Alecto elle, était tout bonnement sans voix « Vous êtes inconsicient ou bien ? » Ah. Enfin la miss avait dit quelque chose de sensé…

    Alecto soupira, et son regard s’attarda sur les deux gardes qui maintenaient Jack en joue. Au premier coup de feu, il sera mort. Seulement si elle en donne l’ordre ; mais pour l’instant, elle ne voyait pas l’intérêt de le faire. Autant savoir ce qu’il faisait ici et ce rasibus aussi…

    « Allons bon. Vous ne vous trouvez pas dans un moulin, vous savez, alors la prochaine fois…S’il y en a une. » Son regard inquisiteur et moqueur se porta sur Mituri. « Passez par la porte. »

    Outre sa voix qui était étonnement glaciale, à vous faire froid dans le dos, elle gardait un air plutôt neutre, bien que méfiant et exaspéré. Alecto était partagée, en deux sentiments, elle jubilait d’un certain côté pour avoir enfin le pirate le plus recherché devant elle, en joue par deux fusils appartenant à deux soldats lui obéissant au doigt et à l’œil ; mais…cette arrivée avait interrompu une possible négociation et entente entre les deux jeunes femmes. La lady s’en serait mordu la lèvre inférieur, mais elle demeura sereine, le plus possible. Ses yeux soulignés de noir accentuant le pseudo mystère et envoûtement qu’elle donnait de par sa présence omniprésente ; ne quittèrent les personnes présentes, elle les détaillait à tour de rôle, se donnant une raison pour tous les jeter par-dessus bord.

    « Vous, emmenez l’enfant en bas, et traitez notre deuxième invité avec tout le respect qu’il mérite… » Ajouta-t-elle à l’adresse d’un des gardes qui s’occupait de Sparrow ; il acquiesça d’un signe de tête affirmatif et s’empara de l’enfant, le forçant à joindre ses poignets derrière son dos pour les encercler de menottes, comme il l’avait précédemment fait à Elizabeth. Tandis que le deuxième bouscula Jack violemment –le deuxième invité en question c’était malheureusement lui- pour qu’il s’avance un peu vers le centre de la pièce, faisant dos au gouverneur mais restant assez proche d’Elizabeth.

    Leyan esquissa un petit sourire vainqueur, comme si elle venait de remporter une bataille, un sourire de conquérant. Alors que la vraie bataille, le jeu venait tout juste de commencer. Avec ses yeux bleus qui étaient tout sauf rieurs ou sincères, seule l’arrogance régnait en maitre. Oui, la guerre commençait, c’était sûr.

    « Jack Sparrow. C’est un honneur de vous rencontrer à cette apogée qui fait de moi la personne la plus influente de cette ville ; beaucoup plus que de voir toute votre petite confrérie en personne. » Commença la blonde, faisant tourner le liquide brunâtre dans son verre, avec une certaine insistance « Mais je ne peux que me demander, qu’est ce qu’une légende ferait ici. » Elle reporta son attention sur Jack, et fit quelques pas en sa direction. « Vous êtes inculpé de nombreux crimes, d’avoir conspirer contre la Couronne d’Angleterre, d’avoir attaqué des ports sans une once de scrupule, d’avoir échappé à plus de sept agents de la Compagnie des Indes et d’être le principal responsable de la chute d’un de ses navires. Pouvez-vous ne serais-ce qu’en éprouver un regret ou alors est-ce trop demandé pour quelqu’un comme vous » Elle parlait comme si elle récitait quelque chose, ça sonnait faux, sauf que ses derniers mots, elle les lui murmura avec haine.

_________________
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Sans598oh0 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Scarjo10 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Scarle11
{ NOUS VIVONS SOUS LE SIGNE DE L'AMBITION.
L is for the way you look at me,
O is for the only one i see,
V is very very extraordinary,
E is even more than anyone that you adore can love
Revenir en haut Aller en bas
https://lords-of-pirates.bbactif.com
Mituri Gosuke
Petit Pirate•
Mituri Gosuke

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/05/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Devenir un grand pirate ! (Beuh, qui a dit que j'étais petit ...)

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeDim 18 Mai - 23:31

Gosuke capta immédiatement la tension qui flottait dans l'air. Mis à par les gardes, les trois adultes semblaient se connaître, et celle qui, du moins à cause de l'habillement et du comportement, était le Commandant du navire, ne semblait pas tenir les pirates en très haute estime. La femme pirate semblait assez ... désorientée par ce qui se passait. En effet, voir des jeunes entrer par les fenêtres des plus grands bâteaux de la Compagnie des Indes Orientales, surtout dans celles du bureau du Commandant, c'était assez ... inhabituel. Elle demanda même si il était inconscient. Mais sur ce point, Gosuke eu l'impression qu'elle s'adressait aussi à l'autre pirate. Quand au Commandant ... il était ... choqué. La femme regardait ce qui restait de sa fenêtre, ainsi que de son bureau, qui était lui aussi brisé. Le plus grave, cepandant, semblait être le globe qui avait été fracassé en mille morceaux. Tant pis. La Compagnie devait avoir les coffres remplis, et ils pourraient réparer ces dégâts. La Commandante s'adressa alors à Gosuke. Ce dernier avait les yeux grand ouverts, mais il écouta attentivement. Elle dit qu'il ne se trouvait pas dans un moulin, et que la prochaine fois, si il y en avait une, il devrait passer par la porte. Elle avait dit tout cela d'un air hautain que Gosuke n'appréciait pas du tout. Il était bien décidé à lui rendre la pareille. Quelques instants passèrent, pendant lesquels personne ne parla. Puis la dirigeante du navire ordonna à ses gardes de prendre Gosuke, et de l'emmener, tout en le traitant avec le respect mérité. Sachant son opinion envers les pirates, Gosuke se prépara à passer un sale moment. Gosuke dit alors d'un ton rieur, juste avant qu'un garde ne l'attrape :

- La porte ? Voyez-vous, dans la situation dans laquelle j'étais, entrer par la porte n'était pas une solution ... fracassante.

Il avait dit tout cela d'un air heureux, même s'il avait sentit le métal froid s'installer sur ses poignets. Résister n'aurait servit à rien. En effet, où pouvait-il aller sur un bâteau totalement occupé par la Compagnie ? Surtout qu'ils se trouvaient en pleine mer. Gosuke se laissa alors faire par le gros garde. Il ne semblait pas du tout à l'aise dans son costume. Il emmena le jeune pirate hors de la pièce, et juste avant de sortir, Gosuke fit un clin d'oeil à l'autre pirate. Tout à coup, alors qu'il se trouvait déjà dans un couloir, il entendit le nom ... Jack Sparrow. Gosuke faillit s'en étrangler ! C'était donc lui, le célèbre pirate, ancien propriétaire du Black Pearl ? C'était une légendre pour tous les autres pirates, une source d'inspiration. Gosuke se dit alors qu'il devait faire quelque chose pour aider Jack. Mais pour le moment, il devait voir où le conduisait son "molosse". Ils marchèrent pendant quelques minutes, une demi-douzaine selon les estimations de Gosuke. Tout autour, des bruits de combat résonnaient. En fait, c'étaient surtout des bruits de canons. A l'heure qu'il était, le navire pirate devait sûrement être brissé en plusieurs morceaux, ses occupants se jettant à la mer. Ils arrivèrent alors au bout du couloir. Le garde poussa Gosuke devant lui. Ils descendirent de longs escaliers, éclairés par la lampe qu'avait allumé le garde. Après quelques autres minutes de marche, ils arrivèrent ... aux cellules. Gosuke fut poussé dans l'une d'entre-elles sans aucun ménagement, et le garde s'en alla. Gosuke dit néanmois, juste avant qu'il ne parte :

- Je vous remercie pour cette visite. Au fait : j'aime beaucoup votre costsume.

Puis il se retrouva seul, dans la semi-obscurité de la froide et humide cellule ...
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrow
Black Pearl, Liberty and Rhum °Sexy Back°•
Jack Sparrow

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 29
Localisation : Pearly ? Ou est tu Pearly ? xD
Age RPG : 26 ans et toutes mes dents^^
Statut : Ex-Capitaine du Pearl-Seigneur de la Piraterie
Humeur : Tant Qu'il y'a du Rhum^^
Citation : Fiston...Je suis le Capitaine Jack Sparrow ! Sa t'va ?
Date d'inscription : 22/04/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Reprendrele Pearl a l'autre pourriture de Barbossa et avoir l'immortilité

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeMer 18 Juin - 12:39


Jack etait là, devant la Milady à côté de se gamin, et il ne savait quoi faire, il vennait a peine d'arriver, il avait déjà eclater la tête a deux Soldats de l'EITC, il etaient par terre lleurs têtes en sang.Le Bâteau tanguait et Jack tanguait avec, de plus en plus de coups de canons retentirent, mais cette fois ne vennant pas du navire Pirate mais du grand bâteau qui avait une ressemblance etrange, enfin c'etait pas la question, si le navire Pirate coulait, le moyen de s'echapper aussi, et Jack n'avait aucune envie de faire un voyage dans ce magnifique bâteau certes, mais qui allait surment direction PotenceCity, c'est pas la destination la plus rêvé pour un Pirate, surtout le Capitaine Jack Sparrow.Devant lui se trouvait une personne qu'il aimait beaucoup, Elizabeth Swann, enfin Turner, mais Sparrow sa aurait quand même fait mieux, mais c'etait que son avis a lui, qui contait pour pas grand chose surtout devant une Lady et toute une troupe de Soldats armés jusqu'au dents pointant leurs armes sur Jack.La seule chose que Elizabeth c'etait juste un mot d'etonnement...

    * Jack ?!! *


Jack ?!!, Voila les seuls mots qu'elle pu sortir de sa bouche, ce qui allait aider Jack, c'est sur pour sortir d'ici, surtout avec les guignols vêtus de bleus, prêt a tuer Jack si la Lady le voulait, en plus vu leurs visages c'etait pas vraiment l'envie qui leurs manquait.Milady, regarda Sparrow avec un air un peu etonné, Jack etait sexy mais quand même, enfin la plutôt, elle s'etait demander qui etait ce pirate qui s'etait pointer a l'inproviste sur son magnifique navire, dont apparament elle y tennait tant.Mais au même un moment un autre coup de canon rententit, qui toucha l'arrière du navire, ce qui fit tomber quelques objets sur le bureau de la miss, apparament très precieux, car elle esseya même de les rattrapper mais en vain.Au même moment un jeune garçon etait passé a travers la fenêtre, un tout jeune garçon, qui vennait lui aussi du navire attaqué par le navire de la Milady.Il etait tout jeune, et a première vu c'etait lui aussi un pirate, mais beaucoup plus jeune que Jack mais avec autant d'arrogance, un grand pirate dans les années à venir se dit Jack, mais bref après avoir prononcé ses paroles, Jack esquissa de nouveau un sourire a la Milady et se retourna vers Elizabeth.

    * Bien le bonjour ... je vois que vous ne porter pas les pirates dans votre coeur ! *


Les Soldats de l'EITC avait déjà prit en joue le jeune homme, qui comme un bon pirate garda son calme tout comme Jack, mais pour lui l'enjeu etait beaucoup plus important, c'etait négocier ou PotenceCity, a choisir c'est négocier que PotenceCity, enfin lui il avait commis pas mal de crimes, comparer au Jeune Pirate. Mais au même moment Lizzie pris la parole, pour pronnoncer 3 ou 4 mots que personne ne compris a part sa dernière phrase, qui parlait d'inconscience, Jack et l'insconcience il font bien copain-copain, surtout quand il s'agit de se mettre dans le pétrin, comme aujourd'hui.Jack pensa au même moment qu'il aura pu utiliser l'enfant comme billet de sortie et l'emmener avec lui, mais trop tard, la Lady avait dti a deux gardes d'emmener le pirate dans les cachots, ou il serait surment pendu dès leur retour à Port-Royal City, mais pas question d'aller là-bas pour Jack, lui y prefère Tortuga City, pas de Potence la bas mais du Rhum a volonté, Sparrow devait être traité avec tout le respect qu'il meritait, enfin il avait pas vraiment compris cette phrase, il avait beaucoup de mérite par ses exploits mais là il commenca vraiment a s'inqueter, vu que la Lady afficha un sourire narquois sur ses douces lèvres.Elle etait en position de superiorité face a Jack et Elizabeth, mais Jack fit semblant d'être serrain, enfin un peu plus qu'avant, vu que les gardes etait partis et d'etait placés devant la porte pour que Jacky ne s'enfuira pas face au danger.Puis il avança vers la gauche de la Milady et de Lizzie, il prit a mi-chemin, une grande canne ornée de symboles et d'or, et il s'appuya dessus.C'est vrai en plus il etait armé, bien armé et les Gardes etait dehors quel serait la suite de son plan.

    * Que... Non ! Mais... Qu'... Hein ? » « Vous êtes inconsicient ou bien ? *
    * Jack Sparrow. C’est un honneur de vous rencontrer à cette apogée qui fait de moi la personne la plus influente de cette ville ; beaucoup plus que de voir toute votre petite confrérie en personne. » Commença la blonde, faisant tourner le liquide brunâtre dans son verre, avec une certaine insistance « Mais je ne peux que me demander, qu’est ce qu’une légende ferait ici. » Elle reporta son attention sur Jack, et fit quelques pas en sa direction. « Vous êtes inculpé de nombreux crimes, d’avoir conspirer contre la Couronne d’Angleterre, d’avoir attaqué des ports sans une once de scrupule, d’avoir échappé à plus de sept agents de la Compagnie des Indes et d’être le principal responsable de la chute d’un de ses navires. Pouvez-vous ne serais-ce qu’en éprouver un regret ou alors est-ce trop demandé pour quelqu’un comme vous *



Et voila c'est reparti pour un tour, c'est un grand honneur de vous avoir rencontré, une personne si celèbre que vous, une légende grâce a ses nombreux crimes, enfin plutôt des bonnes actions.Et c'est reparti pour un autre tour avec la Confrérie des Pirates, comme si Jack ne pensait qu'à ca en ce moment, il pensait plus a récuperer son Black Pearl, que de re-convoquer le Trbunal de la Confrérie.Et pour couronner le tout, voila qu'elle nous refait la liste de tout les crimes commis par le Célèbre Jack Sparrow, Conspiration contre la Couronne d'Angleterre, avoir échappé a Septs Agents de la Compagnie des Indes, chose dont il etait extrement fier, c'est vrai que les Agents de l'EITC sont des vrais pots de colle.Mais à Jack de prendre la parole maintenant, il serait tant de négocier.


    * Je suis enchanté moi aussi, mais je n'ai pas l'honneur de vous connaître,c'est dommage vous m'avez l'air très sympathique, mais comme la dit le jeune Pirate, vous n'avez pas l'air de tenir les Pirate dans votre coeur...»« Oh, ne vous derangez pas pour moi, je fait que passer,vous êtes surment nouvelle dans l'EITC, j'ai la sale réputation d'apparaître la ou on ne m'attend pas Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] 175966 »«Bla, bla, bla...On me l'a déjà faite le coup de m'annoncer tout les crimes que j'ai commis, enfin j'appelle ca des bonnes actions, moi ! Je pense aussi que je vais devoir m'eclipser, je n'ai aucune envie de me rendre à la Potence, si c'est bien là-bas que nous allons très chère ? Au faite Elizabeth, quelle heureuse suprise de te retrouver ici ? Conspirait tu encore contre les Pirates ? Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] 62530 *


Dernière édition par Jack Sparrow le Mar 1 Juil - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth S. Turner
~Co-Admin | Le monde change, je me battrai pour survivre~
Elizabeth S. Turner

Nombre de messages : 130
Humeur : Vagabonde
Citation : \"Le monde n'a pas changé, il est juste moins attrayant\"
Date d'inscription : 23/04/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Empécher le monde de changer...

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeLun 23 Juin - 15:48

    Elizabeth avait peut-être un air légèrement ridicule, mais ce n'était pas vraiment ça qui l'importait à cet instant présent. Il y a quelques jours, elle n'avait aucunes nouvelles du monde "civilisé" (même si, entres parenthèses, ce que les humains appellent civilisé ne correspond pas vraiment à la sitiuation présente), aucunes nouvelles du destin des pirates, et aujourd'hui, elle se retrouvait sur un navire de l'EITC, entourée de pirates, et retenue captive par le nouveau Gouverneur de Port Royal. Soit dius en passant, un gouverneur femelle, sadique, psycopathe et snob.
    De ce fait, un adolescent était entrain de se faire souvager rembarquer dans les cellules. La jeune Turner ouvrit la bouche pour revendiquer les droits de l'enfant, mais elle se rendit compte qu'il était déjà bien loin, et que Jack et Leyan était épris dans une discussion apparemment assez passionante pour que la Gardienne du coffre devienne invisble.

    « Jack Sparrow. C’est un honneur de vous rencontrer à cette apogée qui fait de moi la personne la plus influente de cette ville ; beaucoup plus que de voir toute votre petite confrérie en personne. »

    Haussement de sourcil.
    Mieux valait ne rien dire.
    Pas énerver la mégalo.


    « Je suis enchanté moi aussi, mais je n'ai pas l'honneur de vous connaître,c'est dommage vous m'avez l'air très sympathique, mais comme la dit le jeune Pirate, vous n'avez pas l'air de tenir les Pirate dans votre coeur...»Elizabeth passa sa mimine dans les cheveux, génée. Oui, génée. Comment vous sentiriez-vous vous dans une situation pareille ? Je vous le demande...

    « Mais je ne peux que me demander, qu’est ce qu’une légende ferait ici. » La jeune Turner s'étrangla.

    « Oh, ne vous derangez pas pour moi, je fait que passer,vous êtes surment nouvelle dans l'EITC, j'ai la sale réputation d'apparaître la ou on ne m'attend pas Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] 175966 » La jeune pirate jeta un coup d'oeil à ses bras. Toujours visibles...

    « Vous êtes inculpé de nombreux crimes, d’avoir conspirer contre la Couronne d’Angleterre, d’avoir attaqué des ports sans une once de scrupule, d’avoir échappé à plus de sept agents de la Compagnie des Indes et d’être le principal responsable de la chute d’un de ses navires. Pouvez-vous ne serais-ce qu’en éprouver un regret ou alors est-ce trop demandé pour quelqu’un comme vous » Ou du moins, à ces yeux...

    «Bla, bla, bla...On me l'a déjà faite le coup de m'annoncer tout les crimes que j'ai commis, enfin j'appelle ca des bonnes actions, moi ! Je pense aussi que je vais devoir m'eclipser, je n'ai aucune envie de me rendre à la Potence, si c'est bien là-bas que nous allons très chère ? Au faite Elizabeth, quelle heureuse suprise de te retrouver ici ? Conspirait tu encore contre les Pirates ? Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] 62530 »

    Halleluja !
    Mais finalement, l'interpellée ce serait passée d'une explication.

    « Non. Je recherchais de la compagnie des Indes dit-elle en faisant la moue, ironique sans vraiment l'être, juste agacée. Qu'est-ce qu'il croyait, Jack ? « Tu pensais vraiment que je passais mes journées à boire sur l'île vous m'avez joyeusement laissée ? Seule avec une telle responsabilité ?! Je n'avais aucunes nouvelles ! » Elle fit une pause, son regard lançait des éclairs. « Mais maintenant nous sommes réunis n'est-ce pas ? Avec un peu de chance, on ira à la potence le même jour !»

    Elizabeth était énervée.
    Et elle avait aussi, peut-être, légèrement peur.
    Si même Jack était enfermé, plus personne ne serait là pour la sortir d'affaire cette fois. Elle ne savait pas ce qui se passerait. Car en même temps, elle apréhendait le lendemain. Mais d'une autre façon, elle se languissait de voir la suite des évènements. Comme un enfant...
    D'ailleurs, en parlant d'enfant...
    Elizabeth se tourna vers Alecto :

    « Et même si l'avenir d'un enfant vous préoccupe autant que celui du derniers de vos cuisiniers, je vous demande de réétudier la cause de l'adolescent que vous venez d'envoyer au cachot. C'est un enfant.
    Et comme vous savez si bien le dire, pouvez-vous ne serais-ce qu’en éprouver un regret ou alors est-ce trop demandé pour quelqu’un comme vous. »

    Elle termina sa phrase, non pas de manière théatrale, mais plutôt neutre au contraire. Elle ne voulait pas se laisser penser que chacuns d'entres eux allaient très certainement mourir à cause de la piraterie.
    Non, c'était à cause du gouvernement.
    On ne pouvait pas s'y retrouver, en fin de compte.
    Qui sont les gentils ? Qui sont les méchants ?
    Ceux qui se battent pour une juste cause
    Et ceux qui se battent pour une cause perdue
    Ou ceux qui sont trop bêtes pour choisir un camp.

_________________
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Lizzieetleyansk0
Absente à partir du 18 juin
);
Revenir en haut Aller en bas
Lady Alecto I. Leyan
~Dictator Admin | I work for the businessman • Miss EITC~
Lady Alecto I. Leyan

Féminin
Nombre de messages : 360
Localisation : « Dans l'obscurité de mes sinistres ambitions... »
Age RPG : « 27 ans »
Statut : « Gouverneur de Port Royal & Actionnaire/Secrétaire Générale de l'EITC° »
Humeur : « Mystérieuse »
Citation : « The hell can't be happy. I'm Hell. No happy smile. Never. I cannot. It is so difficult, so complicated. »
Date d'inscription : 12/02/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Couronne.
Ambition: Préserver son règne

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeMer 25 Juin - 23:59

      |JACK| « Je suis enchanté moi aussi, mais je n'ai pas l'honneur de vous connaître,c'est dommage vous m'avez l'air très sympathique, mais comme la dit le jeune Pirate, vous n'avez pas l'air de tenir les Pirate dans votre coeur...»


    La réponse de Jack la fit sourire. Evidemment…Les pirates et elle c’était une longue histoire. Une histoire de haine soi-dit en passant.

      |JACK| « Oh, ne vous derangez pas pour moi, je fait que passer,vous êtes surment nouvelle dans l'EITC, j'ai la sale réputation d'apparaître la ou on ne m'attend pas »


    Nouvelle. Hum. Elle n’avait pas très appréciée cette manière de dire les choses mais qu’importe, son sourire ne faiblit pas pour autant, il s’accentua bien au contraire. Jacky avait évidemment la manie d’apparaître là où on ne l’y attendait pas, qui aurait deviné que le hasard ferait que le navire dans lequel il se trouvait se confronterait à l’Emperor. Un hasard qui fait bien les choses.

      |JACK| «Bla, bla, bla...On me l'a déjà faite le coup de m'annoncer tout les crimes que j'ai commis, enfin j'appelle ca des bonnes actions, moi ! Je pense aussi que je vais devoir m'eclipser, je n'ai aucune envie de me rendre à la Potence, si c'est bien là-bas que nous allons très chère ? Au faite Elizabeth, quelle heureuse suprise de te retrouver ici ? Conspirait tu encore contre les Pirates ? »


    Naturellement c’était prévisible, elle ne répondit pas. Mais vers la fin de sa phrase qui était adressée à Elizabeth, Alecto se tourna vers elle, un drôle d’air au visage. Pas de l’agaçement, non non, juste de la satisfaction. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres suite à l’ironie dont faisait preuve miss Swann. Elle lui ressemblait sur ce point. Le petit plus de la longue tirade de Lizzie, c’est qu’elle mentionnait des faits très intéressants. Ainsi on l’avait laissée sur cette île. Hors Alecto pensait qu’elle y était pour cacher le coffre. Ainsi donc Jack avait fait une « bonne action », si on pouvait dire…Alecto avait eu le coffre, en partie grâce à lui. Qu’ils soient heureux, ils étaient réunis, il ne manquait que Turner, mais le vent tournerait en la faveur de la dictatrice, c’était certain.

      « Hum…Si vous pouviez avoir la courtoisie de régler vos comptes ailleurs que dans mon bureau, voulez-vous ? » elle insista beaucoup sur le fait qu’ils se trouvaient dans ‘son’ bureau. « Oh mais Jack….Je vous suis reconnaissante, si je puis dire. Grâce à vous et à votre irrésistible… » elle stoppa sa phrase, un sourire suffisant aux lèvres, reportant son regard sur le pirate. « Manie de fuir tout ce qui peut vous arriver. Miss Swann s’est retrouvée seule, abandonnée, sur une île. Avec un coffre. Un splendide coffre qui m’intéresse assez. Si vous ne l’aviez pas laissé là-bas, je doute que j’aurai pu le trouver. Acceptez mes remerciements, mon cher Jack. » Alecto se déplaça dans la pièce. « Et vous dites quelque chose de peu censé, Elizabeth. Je doute que vous iriez à la potence. A une condition… »


    Une condition. Qui les sauveraient. En quelque sorte. Elle avait le coffre, mais…Pour l’ouvrir, il n’y avait pas un hic ? Une clé ? Une clé que monsieur Turner devait posséder…

      |ELIZABETH|« Et même si l'avenir d'un enfant vous préoccupe autant que celui du derniers de vos cuisiniers, je vous demande de réétudier la cause de l'adolescent que vous venez d'envoyer au cachot. C'est un enfant. Et comme vous savez si bien le dire, pouvez-vous ne serais-ce qu’en éprouver un regret ou alors est-ce trop demandé pour quelqu’un comme vous. »


    Silence. Les paroles d’Elizabeth étaient bien amères. Elle reprenait ses propres mots, ce qui à eu pour effet d’effacer tout sourire du visage de la blonde. Détestant qu’on lui dise quoi faire, même si Elizabeth avait quelque part raison, concernant Mituri Gosuke, la loi c’est la loi. Elle ne changerait rien. Et à quoi bon revenir en arrière.

      « Mademoiselle, le jour où j’aurais besoin de vos conseils je vous le ferais savoir. » répondit-elle froidement. « Un enfant…certes. Mais il n’est pas bête je suppose, s’il s’est embarqué dans une voie, c’est en partie sa faute. Je n’y suis donc pour rien et je ne puis rien faire. Cependant… »


    Elle s’arrêta et fit mine de réfléchir.

_________________
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Sans598oh0 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Scarjo10 Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Scarle11
{ NOUS VIVONS SOUS LE SIGNE DE L'AMBITION.
L is for the way you look at me,
O is for the only one i see,
V is very very extraordinary,
E is even more than anyone that you adore can love
Revenir en haut Aller en bas
https://lords-of-pirates.bbactif.com
Mituri Gosuke
Petit Pirate•
Mituri Gosuke

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/05/2008

En savoir plus sur...
Relationship:
Groupe: Pour la Piraterie.
Ambition: Devenir un grand pirate ! (Beuh, qui a dit que j'étais petit ...)

Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitimeVen 27 Juin - 17:42

Cela faisait à présent de longues minutes que Gosuke "traînait" dans la cellule dans laquelle il avait été enfermé par un soldat de la Compagnie des Indes Orientales, sur l'ordre du commandant du navire. Mais le jeune pirate n'avait pas envie de croupir plus longtemps dans cet environnement froid, humide et sombre. Le problème, c'était qu'il ne pouvait attendre que le navire n'arrive à terre. Sinon, il serait sûrement conduit à la potence avait d'avoir pu ne serait-que que tenté de s'échapper. Mais ici, il n'y avait pas beaucoup de moyens de fuite non plus. Gosuke examina sa situation : il se trouvait dans le plus grand navire de la Compagnie des Indes, au milieu de la mer, en compagnie de deux autres pirates. Mais pas n'importe lesquels ! Un deux, en tout cas, était le Capitaine Jack Sparrow, légendaire pirate. L'autre, par contre, Gosuke avait l'impression qu'elle était très importante, mais ne sachant pas son nom, il ne pouvait rien en déduire. Le jeune pirate en conclu donc qu'il était dans de mauvais draps. Mais il ne pouvait rester ainsi sans rien faire. Il devait tenter le tout pour le tout ! Il se remit donc à fouiner partout dans sa cellule, bien qu'était exempte de toute lumière, voir quelque chose là dedans se révélait très compliqué. Mais aucun garde ne semblait être dans les environs, car en s'approchant des barreaux glacés, Gosuke aperçu un couloir, totalement désert. Le tout n'était éclairé que par une lampe à huile, posée sur une table grossièrement sculptée. Donc, il devrait se sortir tout seul de cette cage. Étant un bon pirate, Gosuke avait toujours plus d'un tour dans son sac. Et c'était le cas de le dire. Le jeune Asiatique avait en effet une petite sacoche, à peine plus grosse qu'un poing, attaché à sa ceinture. La sacoche était faite d'une peau d'animal vivant dans son pays natal, qui, une fois traitée correctement, devenait imperméable. C'était dans ce "réservoir" que Gosuke gardait toujours un peu de poudre à canon. En effet, son père lui avait apprit qu'un peu de poudre était toujours utile, même lorsque la situation semblait perdue. L'adolescent s'approcha alors de la porte de sa cellule, et regarda de plus prêt la serrure : bien que légèrement humide, elle n'atteignait pas le niveau du sol. Gosuke devait à présent trouver quelque chose qui lui permettrait de faire retarder l'explosion de la poudre. En regardant dans le couloir, il vit alors des copeaux de bois étalés sur le sol. Il se demanda ce que pouvaient bien faire ces choses ici, mais devait sa situation, il ne se posa pas trop de questions. En allongeant la main, il put ramasser quelques copeaux, dont un particulièrement plat. Il posa ce dernier délicatement dans le gros trou de la serrure, de manière à fabriquer une sorte de "sol". Gosuke prit alors délicatement une pincée de poudre noire dans sa sacoche, et la posa doucement sur le "plateau" qu'avait formé le copeau. Plusieurs autres morceaux de bois vinrent alors parachever "l'œuvre" du jeune pirate. Il sortit ensuite son briquet, gardé dans une poche de son pantalon. Le séparant en deux, Gosuke se mit alors à frapper le briquer contre la partie de silex, tout en le tenant tout prêt de la serrure. Après quelques coups, les étincelles commencèrent à fuser, et lorsqu'une d'elle toucha un copeau de bois sec, Gosuke recula rapidement, tout en rangeant son briquet en en refermant son sac à poudre. Un petit "boom" se fit alors entendre. Mais dû à la petite quantité de poudre utilisée, le son fut moindre, et personne ne devrait entendre cette petite explosion. De la fumée sortait à présent de la serrure, et en poussant la porte, Gosuke ne fut pas surprit qu'elle s'ouvre. Sauf qu'en passant la porte, le jeune pirate glissa légèrement sur une petite flaque à l'aspet douteux, et se cogna la tête. Il ressentit une vite douleur à la tête, tandis qu'un filet de sang s'écoulait déjà de sa tempe. Grognant, il essuya le sang du revers de sa manche, bien que celle-ci soie assez humide et sale, et sortit de sa cellule.

- C'est partit. Vous allez voir que même si je suis pas le Capt'ain Jack, je peut aussi faire des choses. Bon, maintenant, faut que j'attire l'attention.

Il avait déjà une idée de ce qu'il allait faire. Mais pour ça, il fallait qu'il trouve un moyen de mettre son plan en action. Mais dans ces environs humides, c'était impossible. Se rappelant alors du chemin prit lorsque c'était le garde qui le conduisant à sa cellule, Gosuke retrouva les escaliers qui menaient ici, et put remonter d'une étage. Là, l'humidité n'était même plus perceptible. En fait, l'étage des cellules devait se situer en dessous du niveau de la mer, ce qui expliquait le froid et l'eau qu'on y retrouvait partout. A présent, le jeune pirate devait faire extrêmement attention, car il pouvait se retrouver nez-à-nez avec n'importe quel membre de l'équipage du navire. Avançant donc autant silencieusement que possible, Gosuke explora plusieurs pièces. A chaque fois, il devait bien regarder si personne ne s'y trouvait, et même que deux fois, il dû se cacher pour éviter des soldats ou des membres de l'équipage. Puis, après une dizaine de pièces sans intérêt, Gosuke trouva ce qu'il cherchait : une pièce remplie de charbon. Le but n'était pas de mettre le navire à feu, car en coulant au milieu de la mer, tout le monde serait embêté. Mais en faisant un petit incendie facilement atteignable, tout le monde serait distrait. Gosuke prit alors sa chemise, et s'en servit comme d'une pelle (en prenant par le bas, vous savez ^^) et après plusieurs chargements, il avait fait un petit tas de pierres noires au milieu du couloir. Prenant alors quelques linges blancs, posés sur une petite table dans la pièce au charbon, Gosuke y mit le feu grâce à son briquet, et lançant les linges sur le charbon, partit en courant dans la direction opposée. Le jeune pirate se remémora alors brièvement le trajet "d'aller" pour la cellule et comme ça, il retrouva rapidement la pièce dans laquelle il avait "rencontré" Jack Sparrow. Le problème, c'était qu'elle devait être pleine de gardes, et déjà qu'en chemin, l'adolescent avait dû redoubler de ruses pour passer inaperçu, rentrer ainsi, c'était presque se suicider. Il fallait donc qu'il trouve un moyen de sortir Jack Sparrow et l'autre pirate de là. Mais déjà, la panique régnait dans le navire, car l'énorme quantité de fumée que dégageait le charbon faisait penser à un énorme incendie. Alors que dans la réalité, quelques seaux d'eau permettraient d'arrêter les flammes. Déjà, il n'y avait pas de gardes devant la porte du bureau du commandant, mais une fois à l'intérieur, la chose était tout autre. Gosuke eu alors une idée. Il entra précipitament dans la pièce, en toussant très fortement. Il dit alors :

- Sans vouloir vous offenser, je préfère dormir dans la rue que dans vos cellules. Au fait : votre navire est en feu, mais ne me regardez pas comme ça ! C'est pas moi !

C'est alors qu'il remarqua qu'il n'y avait qu'un seul garde dans la pièce. Ha oui, l'autre l'avait emmené en prison, et n'était sûrement pas revenu. Il avait son pisolet dégaîné, mais ne visait personne, le canon était dirigé vers le sol. En fait, à présent, tous les soldats du navire devaient se diriger vers le point d'incendie. Gosuke se baissa alors, et ramassa un morceau de métal. Il avait sûrement dû tomber lorsqu'il était entré par la fenêtre. Se relevant alors très rapidement, le jeune pirate lança son projectile, qui atteignit le soldat en pleine tête. Ce dernier s'écroula alors, inconscient. Gosuke dit alors, ironiquement :

- Oups ! Pourquoi il a pas esquivé ?! C'est pas que votre compagnie me dérange, au contraire. Mais je préfère partir d'ici. En plus, avec cet incendie, on sait jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Empty
MessageSujet: Re: Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]   Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca ne fait que commencer... [Suite => Lady]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Woman [DVDRiP]
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirates of the Caribbean* :: ● VOS.BATEAUX ●  :: ◄L'Emperor  :: ▲Cabine du Capitaine-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser